News
Accueil / Presse / LE TELEGRAMME 30/01/18

LE TELEGRAMME 30/01/18

image: https://www.letelegramme.fr/ar/imgproxy.php/images/2018/01/30/loic-claudie-camille-serge-et-william-le-doare-a-fond_3798414.jpg?article=20180130-1011832534&aaaammjj=20180130Loïc, Claudie, Camille, Serge et William Le Doaré à fond pour l'Elorn handball.
Loïc, Claudie, Camille, Serge et William Le Doaré à fond pour l’Elorn handball.

Le nom des Le Doaré est étroitement associé, depuis des années, à l’Elorn handball. Toute la famille est partie prenante dans la réussite sportive du club landernéen… 

ll y a des familles où la passion du sport se transmet de génération en génération. C’est le cas chez les Le Doaré, qui, de père en fils et en fille, pratiquent le handball. Et si la maman, elle, n’a jamais été licenciée, elle n’en est pas moins bénévole attitrée et fervente supportrice. Ainsi, chaque week-end, dans les tribunes de la salle omnisports, Serge et Claudie, les parents de William, Loïc et Camille, vibrent aux exploits de leurs trois enfants. Tout commence, vers 18 h, avec l’entrée sur le terrain de Camille, 19 ans, la benjamine du clan, qui évolue au poste de pivot de l’équipe féminine. L’étudiante en BTS notariat a vite trouvé ses marques au sein du groupe. De plus, cette saison, les résultats sont au rendez-vous. Les filles enchaînent les victoires dans un bel esprit de solidarité. Du coup, elles culminent dans le peloton de tête de leur championnat, en Honneur régional, et lorgnent vers une possible montée… Dans les tribunes, papa et maman, n’ont déjà presque plus de voix à force d’encouragements.

Même maillot, même équipe


Et pourtant, il va falloir la retrouver au plus vite car, dans quelques minutes, ce sont les deux garçons qui vont cette fois évoluer sous leurs yeux. « Ça fait super plaisir de voir mes gars porter le même maillot et dans la même équipe », indique le papa, qui lui aussi a défendu le maillot local en son temps. « Je crois bien que j’ai signé treize licences », glisse-t-il. William et Loïc, âgés de 22 et 21 ans, n’en sont pas encore là. Pour l’heure, ils claquent les buts en Prénationale. Le premier au poste de pivot et le second dans le rôle d’ailier gauche. L’expérience, ils l’ont déjà et peut-être un peu plus, pour le plus jeunes des frangins, qui a évolué deux saisons en Nationale 3 avec Morlaix-Plougonven. Si les individualités sont là, le collectif de l’équipe masculine est aussi important. Sportivement, toutefois, il faudra vite se reprendre car, si la première partie de championnat a été excellente, la seconde est plus contrastée. En tout cas, le club pourra toujours compter sur la fratrie pour y parvenir.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/landerneau/handball-portrait-de-famille-30-01-2018-11832534.php#2WIC5IPr0t3YRghq.99

About Maxime Delafosse

Check Also

LE TELEGRAMME 11/07/18

Handball. Des activités variées pour les 8-11 ans en stage  Publié le 11 juillet 2018 à …