News
Accueil / Articles / Portrait de bénévoles

Portrait de bénévoles

Le premier choisit est Valentin Robic. Un  jeune joueur seniors qui entame sa première année en tant que responsable de l’équipe moins de 13 gars .

Merci à lui !!!! félicitation pour ton investissement  !

–  Peux-tu te présenter rapidement ? Ce que tu fais dans la vie, ton parcours … ?

Je m’appelle Valentin Robic, j’ai 19 ans, je suis étudiant en BTS CRSA (conception et réalisation de systèmes automatiques) et ça fait maintenant 11 ans que je fais du handball

  • Depuis combien de temps joues-tu au handball ? Et dans le club de l’Elorn ?

Je suis arrivé à l’Elorn à 12 ans puis je suis allé à PIHB à 15 ans pour 2 saisons avant de revenir à landerneau. Aujourd’hui je joue en équipe 1 sénior.

 

  • Quelle équipe encadre-tu ?

Je coach l’équipe des -13 gars 3 le weekend et les entraînent  aussi le mercredi.

 

  • Pourquoi as-tu eu envie de prendre une équipe en charge en plus d’être joueur ?

Quand j’étais jeune ça me faisait plaisir que des coaches prennent de leur temps pour nous accompagner, donc j’ai voulu en faire autant pour les jeunes de l’Elorn.

  • Est-ce important pour toi que les joueurs se prêtent au jeu du coaching des plus jeunes ? Pourquoi ?

Oui, bien sûr, car d’un côté ça permet au joueurs de découvrir le boulot de coach et d’un autre ça permet d’apporter notre expérience aux jeunes puisqu’on est passé par là aussi.

  • Quel rôle est le plus difficile à jouer selon toi entre joueur et coach ?

Celui de coach ! C’est la première année donc je découvre encore. Il faut savoir rester sérieux pour gagner les matchs et à la fois leur permettre de s’amuser puisqu’ils sont là pour ça aussi !

 

  • Comment s’est déroulé ton premier match en tant que coach ? Avais-tu un stress particulier ?

J’étais un peu stressé, peur qu’un joueur se blesse ou autre chose, mais au final ça s’est bien passé car je les avais déjà coaché une ou deux fois en duo.

 

  • Et aujourd’hui comment tu qualifierais ta façon de coacher ? Plutôt autoritaire, calme… ?

Je suis plutôt détendu mais en gardant quand même une part d’autorité.

  • As-tu un souvenir particulier en tant que coach à partager ?

La première victoire de mon équipe le weekend dernier car cela concrétise les heures d’entraînements et on a accompli quelque chose !

  • Un souvenir en tant que joueur ?

Notre défaite en coupe de France en 16ème de finale l’année dernière aux penalties car il y avait beaucoup de tension et c’était un moment plein d’émotions.

About Virginie Pierre

Check Also

Photos -18G1 vs Handball Club 310

Retour en images sur la rencontre qui a opposé cet après-midi les 18G1 contre Handball …