News
Accueil / Presse / LE TELEGRAMME 09/01/18

LE TELEGRAMME 09/01/18

image: https://www.letelegramme.fr/ar/imgproxy.php/images/2018/01/09/marion-tenniere-fait-preuve-de-beaucoup-de-pedagogie_3768811.jpg?article=20180109-1011806218&aaaammjj=20180109

Marion Tennière fait preuve de beaucoup de pédagogie lorsqu'elle tient le...

Marion Tennière fait preuve de beaucoup de pédagogie lorsqu’elle tient le sifflet.

Les jeunes arbitres sont une denrée rare à l’heure où les directeurs de jeu font souvent l’objet de critiques. Pourtant, Marion Tennière n’a pas hésité à se lancer dans l’aventure… 

S‘investir dans l’arbitrage ne se décrète pas au hasard, surtout lorsque l’on a tout juste 17 ans. Il faut avant tout avoir une bonne dose de conviction pour manier le sifflet. Et peut-être même aussi un peu de vécu avant de se lancer vraiment. Marion Tennière les a acquis. Depuis trois ans, elle porte le maillot central.

Dans le sillage de Samuel


Licenciée au club de l’Élorn handball, la lycéenne en terminale S a d’abord été convertie à ce rôle en suivant dans les salles son papa, Samuel, lui-même arbitre officiel. « Toute petite, je l’accompagnais lors de ses déplacements. Ça me plaisait et c’est certainement ce qui m’a vraiment donné l’envie de suivre ses pas », confie la jeune femme. Cependant, pour obtenir l’écusson officiel, Marion a dû s’engager dans une formation accélérée d’une journée encadrée par des arbitres aguerris. Tests physiques et écrits la concluent et Marion commence alors à diriger ses premières rencontres de niveau départemental dans les catégories de jeunes.

Pédagogie d’abord


La Pencranaise développe en plus des qualités humaines qui sont remarquées. « Arbitrer cela ne veut pas uniquement dire sanctionner. On est là pour protéger les joueurs et faire respecter les lois du jeu. Il faut aussi savoir expliquer nos décisions sans s’énerver. La pédagogie est notre atout principal », indique Marion Tennière. Ce qu’elle fait a priori très bien puisqu’elle vient d’accéder, depuis la fin 2017, à l’échelon d’arbitre régionale. Une promotion qui ne lui fait pas tourner la tête. « Bien sûr que j’ambitionne d’aller le plus haut possible. On rêve tous de diriger des rencontres internationales… » sourit-elle en sachant très bien qu’il est difficile d’y parvenir. En tous les cas, elle a décidé de poursuivre à son rythme et sans brûler les étapes. Régulièrement ses prestations font l’objet d’une notation par un superviseur. Pour le moment, elle est pleinement épanouie et comprend peut-être encore mieux les fautes commises sur le terrain par les joueurs puisqu’elle continue à jouer dans l’équipe des seniors de l’Élorn handball.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/landerneau/handball-marion-tenniere-joue-du-sifflet-09-01-2018-11806218.php#bwCjRcFxDwGTOgzI.99

About Maxime Delafosse

Check Also

LE TELEGRAMME 11/07/18

Handball. Des activités variées pour les 8-11 ans en stage  Publié le 11 juillet 2018 à …